Séries du moment (hiver 2016)

On est dimanche, et je m’en vais te faire un cadeau : je t’autorise officiellement à rester glander dans ton canapé toute la journée! Ne me remercie pas, c’est pas grand chose 😉
Trouve ton plaid le plus moelleux, cale dans toi ton canapé ou dans ton lit avec une tasse de thé et lis moi bien jusqu’au bout.

J’ai eu la grippe il y a 3 semaines, et j’ai donc logiquement fait une boulimie de streaming…
Je m’en vais donc te parler de mes séries coups de coeur du moment, en espérant te donner envie d’aller illico te mettre à regarder ces petites merveilles!

THE FALL


Commençons donc logiquement par mon plus gros coup de coeur.

« The Fall » avait tout pour me plaire. Première promesse, et pas des moindres, il y a Gillian Anderson dedans (et dieu sait que Gillian Anderson, je la love <3, je la vénère de toutes les manières possibles et imaginables, et ce, depuis de bien longues années…).
Ensuite, il y a aussi Jamie Dornan dedans (oui, Monsieur Grey de Fifty Shades, lui même).
Et puis c’est une série de la BBC. Et qui dit BBC dit, en général, qualité de fou furieux… Les anglais, ils déconnent pas quand ils produisent un truc, et en général, ça tabasse grave. En plus de ça, je savais bien que j’allais entendre de beaux accents d’outre Manche, l’action se déroulant en Irlande…

Je te fais donc le pitch (si tu as la flemme de regarder la bande annonce que je t’ai inséré juste au dessus ou si tu ne pipes rien à l’anglais) : il y a eu un meurtre à Belfast. Une jolie demoiselle a été retrouvée bizarrement assassinée, et les flics patinent. L’ex-mari/politicien/coke-head est bien soupçonné, mais bon, ça n’avance pas.
Alors on fait venir de Londres une Detective Superintendent (l’équivalent d’un commissaire chez nous) dénommée Stella Gibson (Gillian Anderson) pour venir mettre le nez dans l’enquête et voir si elle, avec son oeil nouveau, trouve des indices jusque là passés à la trappe.
Finalement, en fouinant un peu, elle relie ce meurtre à un autre, et se rend compte qu’ils ont à faire à un serial-killer qui, justement, en profite pour trucider une 3eme victime.

Le serial-killer, (Jamie Dornan), justement, parlons en. Il s’appelle Paul Spector et on sait tout de suite qui il est, ce qu’il fait, etc. Dès les premiers moments, on le voit agir, espionner, traquer, tuer, mais aussi vivre tout simplement dans sa famille (il est marié le gars, avec des enfants, et un bon boulot, bref, monsieur tout le monde en somme…)

Toute la série, son suspense, sa raison d’être, se trouve là. On a accès en parallèle aux agissements du tueur, et à sa traque.
C’est brut, voire brutal, c’est à la fois violent et captivant, c’est parfois dérangeant et pourtant c’est hypnotisant… Il y a justement une phrase dans la première saison, qui selon moi résume cette ambiance et cette série à la perfection : « It’s about power, and control, and the thrill » (Stella Gibson)

Les personnages principaux ont une vraie personnalité, un vrai vécu, une âme, et sont extrêmement bien interprétés par les acteurs.
Stella Gibson est une vraie femme. Elle est indépendante, intelligente, incroyablement sexy et sûre d’elle, autant dans son boulot que dans sa vie privée/sexuelle. Elle est cash, dit tout ce qu’elle pense, allume tout ce qui bouge en un seul regard, et peut coucher avec le premier venu comme embrasser sa collègue sans prévenir, là, comme ça. Gillian Anderson est magnifiquement belle et assure GRAVE dans ce rôle de vamp libérée et sexuelle.
Paul Spector est autant effrayant de normalité que flippant psychologiquement. Et ça c’est une prouesse. Jamie Dornan joue à merveille l’ambivalence de son personnage. Et en plus il est mortellement beau, ça aide!

Les deux personnages sont souvent posés « en miroir » et leurs actions sont souvent mises en parallèle. Quand Paul Spector tue (et prend son pied!), Stella Gibson s’envoie en l’air (et prend son pied!) par exemple. La bande son est simple mais très efficace, souvent rythmée de battements de coeur parfaitement à l’unisson avec les sentiments des personnages et/ou des spectateurs.

Bref, tu l’auras donc compris, j’ai absolument A-DO-RÉ, et j’ai avalé les 2 saisons à une rapidité folle. Il y a 5 épisodes de 58 minutes pour la première saison, et 6 pour la deuxième. Le tournage de la troisième et dernière saison vient de s’achever à Belfast et on devrait donc l’avoir sur nos écrans d’ici fin 2016. Autant te dire que je trépigne d’avance.

Si tu es un peu curieux, je te laisse ici une petite vidéo bonus, qui résume extrêmement bien le personnage de Stella Gibson (attention, spoilers!)
Annabelle, c’est pour toi ma chérie 😉

 

VERSAILLES 

323910-500x281

 

Louis XIV est le tout jeune roi de France. Il arrive au pouvoir un peu faiblard et compte sur la construction de son palais à Versailles, pour assoir sa grandeur et son pouvoir. Cette construction qui divise et pour laquelle la population et sa cour le prend pour un gros dingue.

En « Versailles », je cherchais à retrouver le plaisir que j’avais eu en redécouvrant l’histoire anglaise avec « Les Tudors ». Je n’ai pas été déçue. « Versailles » dépeint à merveille la France de la fin du 17e siècle. Et on retrouve les recettes qui ont marché dans les autres séries historiques : complots, mensonges, coucheries, guerres, batailles, et costumes de fous…
Par contre, j’ai tenté de regarder la série en VF, et je me suis pourtant vite tourné vers la VO. Oui, la série, parlant pourtant de la France et produite par Canal Plus, a été tournée en anglais, avec des acteurs, pour la grande majorité, anglophones. Un peu dommage, ça manque de cohérence. Mais il est vrai que le choix des acteurs est quand même très bon.
George Blagden en Louis XIV est magistral, Alexander Vlahos, qui incarne son frère Philippe est tout bonnement parfait, et Noémie Schmidt, jeune et jolie actrice Suisse (que je n’avais juste là jamais vu ailleurs) est grandiose dans le rôle de Henriette, qui partage son amour entre les deux frères. (Sans vouloir te spoiler, je me suis vraiment cru à sa place à la fin de la saison 1 et je l’ai un peu mal vécu…)

La saison 2 promet de belles intrigues, j’ai hâte!

Cela a donc renforcé mon amour incommensurable pour les séries historiques, et je pense donc que la prochaine sur ma liste sera « The Crown », qui, si j’ai bien compris, parle de l’arrivée au pouvoir de la reine Elizabeth II

 

LIFE IN PIECES

Life-in-Pieces

Une petite série US parfaitement ficelée. Un format court (c’est bien, ça change un peu) et une idée très simple. Suivre la vie d’une très grande famille, petit bout par petit bout. Dans la famille il y a les grands-parents, leurs 3 enfants (et leurs moitié respective) et leurs enfants à eux, les petits-enfants, donc. Ils vivent chacun de leur côté mais se voient souvent et leurs vies s’imbriquent les unes dans les autres.
Un épisode est divisé en 4 parties (d’environ 5/6 minutes chacune) et dans chaque partie, on retrouve chacun des 4 foyers (celui des grands-parents, et celui de chacun des 3 enfants).

Le casting est formidable. James Brolin, Dianne Wiest, Colin Hanks (le fils de Tom!), Betsy Brandt (vue dans Breaking Bad), bref, que du beau monde. Même les jeunes acteurs qui jouent les petits enfants sont top (mention spéciale à la petite Giselle Eisenberg, qui joue Sophia et qui est tout bonnement irrésistible…)

Je te laisse un court aperçu du premier épisode qui pose les bases de la série, je suis sûre que tu vas aimer.

 

JANE THE VIRGIN

Jane_the_Virgin_1

Cette série est une petite pépite d’humour. L’histoire est à la fois très simple et très compliquée. Commençons simple. Jane est une jeune fille vierge, qui souhaite le rester jusqu’à son mariage. Voilà, jusque là, c’est simple. Sauf, que très vite, tu l’as compris, ça va se compliquer. Beaucoup.

Un jour, lors d’un rendez-vous de routine, sa gynéco fait une méga bourde, et l’insémine au lieu de tout simplement l’ausculter. Voilà donc que Jane se retrouve enceinte, alors qu’elle n’a jamais couché de sa vie. Son copain, un gentil flic, a un peu de mal à avaler la pilule. Sans compter que Jane connaît le gars à qui appartient le sperme avec lequel elle a été inséminée. C’est un ex… Bref, c’est la merde…

Il y a plus… Des enquêtes policières, beaucoup de télénovelas mexicaines, et une voix off qui raconte l’histoire de manière extrêmement drôle. Le père de Jane, lui aussi, est un sketch à lui tout seul!
Ça parle anglais et espagnol (dans la VO en tout cas) et je trouve tout ça très authentique et appréciable. Gina Rodriguez, qui joue Jane, est pimpante et fraîche, et Jaime Camil, qui joue Rogelio, est mon coup de coeur dans cette série, je me tord de rire dès que je vois sa tête.

Je te laisse la bande-annonce, un peu maigre en infos, certes, mais qui a le mérite de ne pas trop te spoiler…

LES AUTRES SÉRIES QUE J’AI VU ET/OU QUE JE TE CONSEILLE ET/OU QUE JE VEUX VOIR PROCHAINEMENT (et dont je risque de te reparler très vite si tu en as envie) 

« Wicked City » – encore un serial-killer, mais l’ambiance est très différente de The Fall. On est dans les années 60 à Los Angeles et on suit les agissements d’un tueur en série et de sa complice (et on suit également les flics qui le traquent, tiens, cette recette à décidément l’air de bien fonctionner en ce moment!)

« The Family » – série que j’attendais avec beaucoup (beaucoup!) d’impatience… Et mon dieu que le pilote m’a déçu… J’ai trouvé l’actrice principale vraiment mauvaise, et, même si l’histoire a (pour le moment) l’air de se tenir, je ne suis pas morte d’impatience de voir la suite (d’ailleurs, je ne sais même pas si je vais persévérer ou laisser tomber après un episode)

« The Night Manager » – la nouvelle série d’espionnage de la BBC (et si tu m’as bien lu jusque là, tu as compris que je restais toujours à l’affût de ce que produit la BBC!). J’ai très très envie de voir Hugh Laurie en connard de première et de revoir Olivia Colman que j’avais adoré dans « Broadchurch » (d’ailleurs, si tu n’as pas vu « Broadchurch », tu peux illico la rajouter à la liste de ce que tu DOIS voir! Absolument!). Bref, je t’en reparle dès que j’y ai jeté un coup d’œil.

« Making a murderer » – la série documentaire de Netflix qui retrace l’histoire vraie de cet américain qui a été accusé d’agression sexuelle, emprisonné pendant 18 ans avant d’être innocenté et libéré, et puis, qui, à sa sortie, est de nouveau accusé, de meurtre cette fois ci. Complots, mensonges, avocats pourris. Je n’ai vu que deux épisodes mais ça glace le sang, tout est manipulé par le pognon et la politique. Bref, une vue imprenable sur le système judiciaire américain. Il faut que je finisse de voir ça pour t’en parler comme il faut.

Allez, je te laisse à ton dimanche cocooning. Tu me laisse un petit commentaire pour me donner ton avis à toi sur ces séries là? Ou bien encore pour m’en conseiller d’autres? Tu es un amour, merci! 😉

A très vite! xo

laisser un commentaire

 

Publié dans séries TV | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Costume Halloween de MINI ZOMBIE – DIY (trop facile!) de dernière minute…

Oui, on est le 31 octobre, et oui, c’est seulement ce matin qu’Andréa a décidé de se déguiser pour Halloween… Oui, parce que ce n’est qu’hier soir qu’on a appris que dans le village, le petit troquet du coin organisait un goûter d’Halloween pour les enfants…

Comment faire, me diras-tu, quand on n’a rien (mais alors rien!) prévu pour déguiser sa progéniture?
Je m’en vais te prouver qu’en 30 minutes, montre en main, ton enfant sera le plus horrible des mini zombies, le tout, sans avoir RIEN acheté au préalable et en faisant avec ce qui est dans tes placards!

Commence à chercher dans l’armoire de ton mini zombie, et trouve lui un total look noir (ou gris, ou marron, ce qui est bien avec les zombies, c’est qu’à peu près tout fera l’affaire)
Pour ma part, j’ai sorti de l’armoire d’Andréa un leggings noir, un T-shirt manches longues noir, et je lui ai demandé d’enfiler sa paire de baskets la plus pourrie. Bingo, on est bons!

Ensuite, file dans ton armoire à toi, et trouve un T-shirt blanc. Le plus basique fera l’affaire. Oui, tu l’as compris, c’est le moment de faire un sort à ce T-shirt publicitaire tout moche avec lequel tu bricoles le dimanche. S’il y a un logo dessus, pas de soucis, retourne le T-shirt, est le tour est joué (sur celui que j’ai pris pour Andréa, c’est ce que j’ai fait, ni vu, ni connu). Arme toi de ciseaux, et on y va!

Pour commencer, coupe le col. Vas y le plus grossièrement possible. Puis coupe les manches (j’ai coupé quasiment au bord de la couture). Enfin, fais des petits trous ici et là, que tu écartes avec les doigts pour que ça soit plus naturel qu’un simple coup de ciseaux.

Si tu trouves le T-shirt trop long, il suffit de le raccourcir, toujours le plus grossièrement possible, en faisant quelques franges très grossières. Un petit coup de ciseaux sur l’encolure aussi et le tout est plus vrai que nature…

Ensuite, il va falloir salir le T-shirt en mode « je-viens-de-sortir-de-ma-tombe-toute-fraîche-et-je-voudrais-bien-manger-une-cervelle ».
Pour cela, je suis allé dehors et j’ai embarqué la bouteille de ketchup, un bout de bois calciné sorti de la cheminée (bien bien froid, cela va sans dire), et j’ai utilisé un peu de terre du jardin. Le ketchup, je trouve que ça rend mieux, juste étalé au doigt, mais c’est à vous de voir…

Costume, check! Tu as terminé! (et logiquement, en 10/15 minutes, c’est terminé!)

Passons maintenant au maquillage, qui va te demander 10 minutes de plus, allez, 15 si ton enfant est comme la mienne et gigote dans tous les sens et veux se regarder dans le miroir toutes les 4 secondes…

Commence par mettre les cheveux de ton enfant en bataille. Si c’est une fille et qu’elle a du volume, vas-y, crêpe à fond!! Un petit coup de laque, et hop!

IMG_9546bis

Pour le maquillage, j’ai utilisé des choses très simples qu’on a toutes sous la main :

IMG_9555

  • un fond de teint crème le plus pâle possible (ici, le You Rebel Lite de Benefit)
  • un crayon khôl noir (ici, un crayon Arcancil)
  • un rouge à lèvres type encre à lèvres, liquide (ici, un rouge Infaillible de L’Oréal)
  • une palette avec des fards à paupières sombres et mat (ici, la Artist’s It Palette de Sephora, on n’utilisera que le gris et le noir)

Après avoir étalé un peu de fond de teint sur l’ensemble du visage, prend le fard noir et dépose le sur sa paupière mobile et sous l’oeil. Le mieux est d’y aller avec le doigt (« parce que le pinceau ça fait des chatouilles maman! »). Sois généreuse, il faut que ce soit bien dark!
Ensuite, avec l’encre à lèvres, fait un semblant de trainée de sang, dans lequel tu peux mettre un coup de crayon khôl. Estompe au doigt, c’est cracra, c’est parfait! Pour terminer, n’oublie pas de mettre du gris sur le reste de son visage, sur les pommettes façon « contouring-zombie », et aussi dans son cou, pour faire ressortir les os…

Remet du noir, recrêpe un peu les cheveux, ajuste le T-shirt, et voilà, ton mini-zombie est prêt à sortir!
À vous la chasse aux bonbons 😀

HAPPY HALLOWEEN EVERYBODY 

IMG_9550

laisser un commentaire

Publié dans Do It Yourself | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Je rachète VS je rachète pas… Mes produits beauté de l’été

Il y avait bien trop longtemps que je n’avais pas posté ici… Et finalement, je poste deux articles en deux jours… Comme quoi, tout arrive 😛

Et c’est en postant une photo sur Instagram, grâce à un petit commentaire gentiment posté par une des filles qui me suis que j’ai eu envie de vous écrire cet article…

J’ai fait plusieurs emplettes beauté cet été, et certains produits m’ont enchanté, mais d’autres m’ont beaucoup déçu… Alors pour celles qui aimeraient en savoir plus, voilà un petit bilan : je rachète? ou je rachète pas?

LE BEAUTY BLENDER ORIGINAL (16,90€ ici chez Sephora)

beauty blender

J’ai profité de la promo chez Sephora que vous avez certainement vu cet été : 3 produits « on-the-go » acheté, 1 petite trousse de voyage offerte. Comme j’aime bien tester les produits format voyage pour partir en vacances, je me suis attardé sur les propositions et j’ai acheté le Beauty Blender, le vrai, l’authentique, car mon éponge de chez Kiko commençait doucement à s’abîmer après un an de bons et loyaux services. Comme celle de chez Kiko, justement, m’avait franchement convaincue, et que je ne me maquille plus sans, je me suis dit que le vrai Beauty Blender serait une tuerie. Grosse erreur.

Après seulement 2 semaines d’utilisation, il se fendille déjà (contre après un an pour le dupe de chez Kiko). Je le nettoie certes tous les jours, avec de l’eau et du savon, et je l’essore doucement dans une serviette ou un mouchoir, comme préconisé par la notice. Malgré ça, voilà le résultat…


Clairement, je ne rachète pas (et je suis retournée chez Kiko acheter le Precision Make Up Blender que j’avais, à seulement 6,90€)

LA BROSSE TANGLE TEEZER COMPACT STYLER (16,50€ ici chez Sephora

tangle teezer

Cette petite brosse à cheveux compacte était le deuxième article « on-the-go » que j’avais sélectionné après le Beauty Blender. La promesse de cette petite merveille : démêler tout type de cheveux, sans casser, sans tirer, et donc, sans faire mal. Grosse promesse quand on a à la maison une fillette de 4 ans et demi avec des anglaises dans les cheveux qui hurle dès qu’on la coiffe… Mais je savais que cet achat serait une valeur sûre, puisqu’on avait déjà à la maison la version classique et qu’elle est parfaite!
La version compacte est nickel pour voyager, son petit couvercle protège bien les picots de la brosse dans un sac ou une trousse de toilette, et il y a de fortes chances pour qu’elle atterrisse dans mon sac à main dès la rentrée (même si je pense qu’Andréa ne sera pas d’accord, puisqu’elle l’a clairement adoptée, et qu’elle l’appelle sa « brosse magique »)

Vous l’aurez donc compris, quand elle aura fait son temps, c’est certain, je rachète!

LA CRÈME MAINS/COUDES/PIEDS DE HUMAN+KIND (7,95€ ici chez Sephora)

human-kind-mains

Troisième article « on-the-go » de chez Sephora, j’ai choisi cette petite crème pour partir en vacances. Sachant que j’ai les pieds hyper secs, je voulais éviter de prendre à la fois une crème pour les mains et mon tube de Cica Biafine pour les pieds ou mon tube de Dexeryl (qui s’est éventré par le haut du tube l’an dernier et m’a niq*** le contenu de ma valise… true story…).

J’ai bien aimé son odeur un peu citron mentholé (quoi qu’un peu forte à l’application, mais elle s’estompe vite). J’aime bien aussi le joli packaging, et la promesse de 99% de produits naturels. Mais pour mes pieds ultra secs, cela n’a clairement pas suffit…

Je n’ai rien à lui reprocher, elle est sympa, et pour une hydratation des mains, elle est géniale, mais je ne rachète pas…

LA BRUME SÈCHE FPS50 DE GARNIER AMBRE SOLAIRE (entre 13€ et 15€, comme ici)

Brume-Seche-SPF-50-Ambre-Solaire-de-Garnier_reference

Mon coup de coeur de l’été, c’est elle! Cette protection solaire en brumisateur est parfaite quand on a des enfants!
Notre petite routine piscine/plage s’est donc déroulé ainsi tout l’été : tartinage en bonne et due forme avec une crème solaire « classique » indice 50 spéciale enfants juste avant de sortir, en insistant bien sur le visage. Chapeau, lunettes, et hop, en avant! Une fois arrivés sur la plage, plein de sable et entre deux vagues, va chopper ton gosse pour le crémer! Alors quand tu lui dit « Allez, c’est l’heure, on se pschiiiiite », là tout le monde arrive en courant. Même les copains d’Andréa, Camille et Mattéo, ont kiffé, ça ressemble presque à un jeu, et ils en redemandent! Pas de problème pour les protéger facilement et surtout, souvent, sans que ça colle et qu’on s’en fiche partout!
Et le top, c’est que ça marche aussi sur les grands 😉 et que ça existe aussi en indice 20 ou 30.

C’est certain, je rachète l’été prochain!

LE MASQUE RÉPARATEUR POINTES SÈCHES MY LITTLE BEAUTY (9€ chez My Little Corner)

masque_re_parateur

Lui, je l’ai reçu avec My Little Dream Box au mois de mai, et je me suis dit qu’il serait parfait pour l’été, quand mes cheveux sont tout secs avec le soleil, la piscine et la plage. Et comme Andréa aussi a les cheveux secs et bouclés, il allait aussi être parfait pour elle toute l’année.
Son odeur est une tuerie qui reste longtemps dans les cheveux, je l’adore! Un mélange entre le karité et un truc floral non identifié (un peu genre tiaré? non c’est pas ça? magnolia? non plus… bref, j’ai cherché tout l’été sans pouvoir définir l’odeur…)
Ça a été notre petit moment bonheur du shampoing tout l’été, et Andréa qui n’aime pas trop qu’on lui lave les cheveux, acceptait volontiers « si on met le truc qui sent trop bon à la fin maman! »
Je dis BANCO! Je rachète quand il n’y en aura plus (mais la contenance de 100ml est loin d’être terminée, même à deux crinières…)

HUILE BI-PHASE GALBANTE ONDULATIONS DESSANGE (environ 6€ en grande surface)

ondul-575

Alors, elle, je l’ai acheté en premier lieu pour Andréa, mais en me disant que je l’utiliserai certainement un peu aussi (oui, vous avez bien remarqué, mes achats salle de bains, hors maquillage, sont souvent orientés pour les deux meufs de la maison 😉 )
Sa promesse, faire de belles ondulations naturelles. Alors, sur les cheveux d’Andréa, qui a déjà les cheveux naturellement bouclés, je dis oui!
Sur mes cheveux, grosse cata… J’ai eu beau ne vaporiser QUE sur les racines (bah oui, c’est de l’huile hein, c’est « gragra »), j’ai trouvé le résultat poisseux, en plus d’être très bof… Pourtant, la jolie Laura de LauraLovesClothes avait, quand à elle, été conquise (cf son article sur le produit, ici) mais moi, je pense qu’il faut que je me fasse à l’idée que les produits coiffants (hormis après-shampoings et masques qui se rincent), c’est vraiment pas pour moi…
Bref, vous l’aurez compris, je ne rachète pas…

FEUTRE SOURCILS BROW NATURAL DE BOURGEOIS (12,90€ ici chez Sephora)

bourjois sourcils FEUTRE_BROW_NATURAL_OUVERT_03

Lui, je l’ai acheté car la magnifique Coline (du blog EtPourquoiPasColine) le recommandait depuis un petit moment. Sa pointe feutre permet une application facile, pratique, parfaite pour les filles qui débutent dans le maquillage de leurs sourcils… Mais j’ai été déçue par son rendu beaucoup beaucoup trop translucide à mon goût, j’ai l’impression que la pointe est toujours sèche, bref.
Je le recommande si vous voulez quelque chose qui soit vraiment vraiment super discret, et de facile à poser, mais moi, je ne rachète pas. Et mon prochain achat « sourcils » sera certainement le petit boîtier Duo Sourcils Cire et Poudre de chez UNE

Voilà les filles, j’espère que tout cela vous aura éclairé sur d’éventuels achats beauté, n’hésitez pas à me laisser vos avis, je serai ravie de savoir si vous pensez comme moi ou bien le contraire 😉
Bises, et à très vite

laisser un commentaire

Publié dans beauté | Tagué , , , , , , , , | 5 commentaires

DIY de rentrée – porte crayons magnétique

Si vous me suivez sur Instagram, vous m’avez déjà entendu crier mon amour pour le Frigo Bloc, ce super bloc aimanté que l’on colle sur le frigo (comme son nom l’indique) et qui permet de s’organiser plus facilement…

frigobloc

FrigoBloc, dispo en grandes surfaces (j’ai trouvé le mien au Leclerc Culturel)
ou à la Fnac, 14,90€

Il est super pratique, avec ses grandes fiches sur lesquelles organiser sa semaine : à la maison, on s’en sert pour noter les horaires du barbu, qui changent toutes les semaines, puis pour marquer ce qui va rythmer la semaine, les rendez-vous, les réunions, les choses à ne pas oublier de faire ou parfois même les menus…
Il a aussi un petit bloc de notes détachables, un calendrier trimestriel, et, le must, un calepin tout en longueur qui sert à noter ce qui devra être acheté lors de la prochaine virée courses. C’est, avec les fiches semaines, ce qui nous sert le plus, car comme il est aimanté sur le frigo, centre névralgique de la cuisine, dès qu’il manque un truc dans le frigo ou dans les placards, bam! Il ne reste plus qu’à attraper un stylo et à noter…
Et, bonus non négligeable pour les jours sans inspiration, chaque semaine, vous avez une petite recette Marmiton proposée au dos de chaque fiche semaine détachable. Parfait!

Oui, alors voilà, après une année passée avec FrigoBloc, je me suis empressée de trouver sa nouvelle version 2015/2016, mais je me suis aussi empressée de pondre un petit DIY pour rendre tout ça un peu plus pratique.

En effet, vous l’avez sûrement remarqué, le bloc notes est pourvu d’un crayon porte-mines rouge, accroché à une petite sangle élastique. Pratique, au demeurant, pour toujours avoir quelque chose pour écrire sur les fiches. Oui mais moi, j’aime pas écrire au porte-mines, et je préfère écrire au Bic. Voilà pourquoi j’avais envie de créer un petit porte crayons qui serait magnétique, à garder sur le frigo, là où on en a besoin!

En fouinant un peu sur Pinterest, je suis tombé sur ces petits monstres à faire une bouteille de shampoing vide :

monstres

Je voulais rester beaucoup plus simple, et surtout, je voulais le rendre aimanté, alors voilà mon petit DIY :

il vous faudra :

– une bouteille de shampoing ou n’importe quel flacon de salle de bains en plastique vide
(vous remarquerez avec quel glamour et zéro honte j’affiche ici que je recycle ma bouteille de Gel de toilette intime… WTF!)
– une plaque d’aimant à découper (par exemple ici)
– de la colle forte
– des ciseaux, un cutter, ou bien un couteau bien aiguisé
– des élastiques
– du masking tape ou autre déco

Commencez par bien nettoyer votre bouteille. Ensuite, coupez le goulot de la bouteille aux ciseaux ou au cutter. Personnellement, j’ai trouvé beaucoup plus simple de trancher droit avec un couteau de cuisine parfaitement aiguisé.

IMG_8574

Vous pouvez couper droit, ou bien donner la forme que vous voulez, comme les petits monstres trouvés sur Pinterest, à vous de jouer. Je suis restée basique…

Ensuite, préparez votre aimant en découpant de quoi combler tout le dos du récipient. Pensez que les stylos/crayons que vous mettrez dedans pèseront un peu… Il faut que ce soit costaud. Pour ma part, j’ai découpé deux rectangles à coller l’un au dessus de l’autre, afin d’être plus efficace. 

IMG_8575

Ne soyez pas radins sur la colle, va falloir que ça tienne! Disposez vos petites plaques d’aimant, et sécurisez-les avec des élastiques pour qu’ils adhèrent bien.
Laissez sécher environ 10h pour une bonne tenue.

Une fois sec, décorez, remplissez et clac! Sur le frigo 🙂

IMG_8587

J’espère que ce petit DIY vous plaît, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à partager autour de vous sur Facebook , Instagram et autre 😉

Bises, et à très bientôt 🙂

laisser un commentaire

Publié dans Do It Yourself | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

DIY – Tuto tricot snood au point mousse et bonnet à pompon (sans diminution, hyper simple!), spécial débutantes!

Bon dimanche tout le monde 🙂

Ici, chez Manini, un coup il pleut, un coup le soleil sort, alors on est bien au chaud, près de la cheminée, à regarder Le Monde de Narnia en buvant du thé. Et puis, bien entendu, puisque le temps s’y prête, je tricote…

Votre engouement pour le défi que je vous avais lancé la semaine dernière a été bien plus loin que je ne l’imaginais! J’ai reçu des mails et admiré vos photos sur Instagram, toutes plus belles les unes que les autres! Merci infiniment! Vos bandeaux et vos mitaines sont magnifiques!

Alors pour continuer sur cette belle lancée, pour lesquelles certaines ont retrouvé leurs aiguilles abandonnées depuis l’enfance, ou bien ont tricoté pour la toute première fois (fierté ultime! :D), je vous propose un nouveau tuto tricot spécial débutantes, et donc un nouveau défi…
Un snood, c’est facile, un grand rectangle qu’on referme et hop! Mais un bonnet, en règle général, ça effraie un peu les débutantes, car il faut savoir faire des côtes, des diminutions, etc. Bref, quand on est une vraie novice, c’est pas forcément évident. Alors je vous propose de tricoter un snood et un bonnet hyper simple, sans aucune diminution, et tout au point mousse!

snood et bonnet au point mousse 1

Et pour plus de fun, les deux tutos seront cette fois-ci proposés en deux tailles : enfant et adulte. Si vous avez comme moi une petite tête blonde à la maison, ce sera l’occasion de tricoter pour être vraiment en duo. Mère/fils, mère/fille, ou pourquoi pas même en duo avec papa, tout est possible! La coupe ira à tout le monde, il suffira d’adapter le coloris au souhait de chacun!

Allez, on se lance, je vous explique tout, comme d’habitude.
Cette fois ci, il vous faudra, comme pour le dernier défi, des aiguilles n°6 et de la laine qui se tricote entre 5 et 6. Ça évitera à celles qui avaient acheté des aiguilles spécialement pour tricoter le bandeau et les mitaines de devoir aller en racheter de nouvelles.
Cette fois-ci, j’ai utilisé de la Partner 6 de chez Phildar, coloris grenadine, parfaite car elle a 25% de laine et qu’elle tiendra bien chaud sans piquer. En plus, elle existe en 31 coloris, tout le monde trouvera son bonheur. Je n’ai tricoté que les modèles enfants, alors je peux juste vous dire que 3 pelotes seront nécessaires pour faire le duo snood/bonnet en taille enfant, et j’imagine, avec les dimensions, que 4 (peut-être 5 pelotes?) seront nécessaires pour faire le duo en taille adulte.
Vous pouvez bien sûr choisir n’importe quelle autre laine qui se tricote en 6, ou bien de la laine qui se tricote en 3, et tricoter 2 fils en même temps.

Et comme d’habitude, je vous récapitule en vidéo ce que vous devez savoir faire :

– monter des mailles : cliquer ici
– faire une maille endroit : cliquer ici
– changer de pelote (peut-être, on sait jamais) : cliquer ici
– rabattre les mailles : cliquer ici

Allez, c’est parti!

TUTO TRICOT DU SNOOD AU POINT MOUSSE

TAILLE ENFANT :
Monter 24 mailles. Tricoter tout au point mousse jusqu’à obtenir un grand rectangle de 40 à 45cms de longueur. Coudre les deux côtés bord à bord. Rentrer les fils et retourner l’ouvrage! Voilà, c’est tout!
Je vous conseille, si vous avez l’enfant dans les parages, de calculer directement autour de son cou pour adapter la longueur du rectangle. Mais faites bien attention, le point mousse est un point très souple qui s’étire énormément!
Pour Andréa, par exemple, qui a 4 ans, je n’ai tricoté que 40 cms de point mousse, ça suffit amplement!

TAILLE ADULTE :
Pour un snood simple, monter 35 mailles. Tricoter tout au point mousse jusqu’à obtenir un grand rectangle de 60 à 65cms de longueur. Coudre les deux cotés bord à bord. Rentrer les fils et retourner l’ouvrage.
Si vous avez beaucoup de laine, (à mon avis, il faudra 3, voire 4 pelotes de plus…) et que vous souhaitez faire un snood double tour, que vous pourrez enrouler deux fois autour de votre cou (maxi douceur et maxi chaleur!), je vous conseille de ne monter que 30 mailles, et de tricoter environ 120cms tout au point mousse, et hop! Le tour est joué!
Le snood double tour, je vous le déconseille pour les enfants, pour éviter tout problème de strangulation! Mieux vaut rester « près du corps », sans chichi!

TUTO TRICOT DU BONNET À POMPON AU POINT MOUSSE, SANS DIMINUTION!

Parlons tout d’abord de la construction du bonnet, dans chaque taille, et ensuite, l’assemblage sera le même pour les deux 😉

TAILLE ENFANT :
Monter 30 mailles. Tricoter tout au point mousse jusqu’à obtenir un grand rectangle de 30 à 35cms de longueur. Encore une fois, faites attention, ça va beaucoup s’étirer. Mieux vaut tester directement sur l’enfant pour calculer la longueur… Pour Andréa, je n’ai tricoté que 33cms de point mousse.

TAILLE ADULTE :
Monter 40 mailles. Tricoter tout au point mousse jusqu’à obtenir un grand rectangle de 40cms de longueur.

ASSEMBLAGE ET POMPON (identique dans les deux tailles) :
Pour que tout soit bien propre et bien plus joli, j’ai un petit conseil : faites en sorte que les fils à rentrer (ceux du changement de pelotes) se trouvent du même côté que le fil du montage des mailles du début du tricot. Rabattez vos mailles en faisant en sorte qu’à la fin, le fil se trouve sur le côté opposé. Gardez environ un mètre de laine, et avec, cousez en remontant les deux côtés bord à bord (comme vous l’avez fait pour le snood). Ainsi, une fois votre bonnet assemblé, tous vos fils seront du même côté, et ce sera le haut de votre bonnet. La bordure de votre bonnet, celle qui sera sur votre front, sera nickel!

Pour terminer l’assemblage, restez sur l’envers du bonnet. Passez environ un mètre de laine sur votre aiguille. En partant de la couture, passez le fil dans chacunes des mailles du bord, comme sur la photo :

fermerture bonnet

Faites comme ça sur toute la hauteur du bonnet. Pour terminer, resserrez bien et sécurisez en faisant 3 ou 4 noeuds (faites attention quand même à ne pas casser votre fil, sinon il vous faudrait recommencer!). Retournez votre bonnet sur l’endroit.

Maintenant, il vous reste à faire un bon gros pompon et à le fixer fermement au sommet de votre bonnet! Plusieurs possibilités… Soit vous utilisez la manière traditionnelle, avec deux bouts de cartons, ou bien vous avez une petite machine, bien pratique… Je l’ai à la maison, mais ici, en vacances, je n’avais que mes dix doigts, alors j’ai opté pour cette solution là, simple et efficace!

Voilà! Vous savez tout! Vous allez pouvoir vous lancer 🙂
Cette fois-ci, je ne vais pas donner de délai, car certaines n’ont pas osé se lancer dans le premier défi de peur de ne pas réussir à tricoter à temps.
Alors pour ce deuxième défi, chacun tricote à son rythme, chacune tricote ce qu’elle veut, comme d’habitude! Soit juste un snood, soit juste un bonnet, ou bien un duo en taille enfant, ou même deux duos pour faire une paire parent/enfant! Faites vous plaisir! Et surtout, surtout, continuez à m’envoyer et à partager vos photos :

  • par mail, sur flimbouille@gmail.com
  • sur Instagram en utilisant le hashtag #DéfiTricotFlimbouille

Comme toujours, je suis à votre disposition dans les commentaires pour vous aider si besoin! N’hésitez surtout pas!

Et puis… Soyons fous… On se prépare troisième défi? 😉

Andréa et Galis

laisser un commentaire

 

Publié dans Do It Yourself, mes créations, tricot | Tagué , , , , , , , , , , , | 47 commentaires

DIY – Tuto tricot bandeau et mitaines hyper simples, spécial débutantes!

J’ai l’impression que les tutos tricot vous inspirent! Merci beaucoup pour vos jolies photos du snood double tour au point de riz, vous êtes nombreuses à l’avoir réalisé et à m’avoir fait partager vos séances tricot via Instagram. Je suis toujours ravie de savoir que les petites choses simples que je vous concocte vous plaisent!

Alors, en ce vendredi frileux, je vous propose un petit défi 🙂
Un petit défi spécial débutantes! Tricoter un petit ensemble parfait pour l’hiver, et très très rapide à faire (il m’a fallu une grosse après-midi, entrecoupée d’une séance crêpes imposée par Andréa). Ce petit ensemble m’a été inspiré par Elise (du blog Les Pieds De La Tête) et par la neige qui est tombé en abondance ici ces derniers jours.

Je vous propose de tricoter un bandeau et des mitaines, hyper simples et très tendances 🙂

je porte : pull Gémo (ancienne collection)
vernis Timeless Taupe Infailllible de l’Oréal Paris
snood OhLaLa Snood, tricoté maison selon le patron We Are Knitters

Le défi, ça va être de tricoter ça en moins d’une semaine!

Je vais vous guider pas à pas, certaines auront peut-être même fini avant, qui sait? Le but, c’est surtout de s’amuser en faisant quelque chose de simple et de rapide!

Alors, pour réaliser ce petit défi, il vous faudra des aiguilles n°6 et de la laine. Le but, c’est aussi et surtout d’utiliser ce que l’on a sous la main. Pas forcément la peine de sortir acheter de nouvelles pelotes et de faire des frais, ça peut certainement se faire avec ce que vous avez sous la main!
Pour ma part, j’ai utilisé une pelote de Cabotine de chez Phildar (coloris granit) et une pelote de Brushed Alpaca Silk de Drops (coloris naturel) que j’avais mon panier à laine. J’ai tricoté les deux fils ensemble pour un effet chiné. Mais vous pouvez choisir de tricoter à partir d’une seule pelote.
Si vous n’avez rien qui se tricote en 6 dans votre stock de laine, pas de panique, tout peut s’adapter, laissez moi un petit commentaire au bas de cet article, et je me ferai un plaisir de vous aider à harmoniser le nombre de mailles à la laine et aux aiguilles que vous avez 😉

Quand je disais que ce serait hyper simple, c’est que c’est vraiment accessible aux débutantes, car il ne s’agit que de point mousse! Tellement facile, et tellement joli! Le point mousse, c’est la vie!
Comme d’habitude, je vous récapitule en vidéo ce que vous devez savoir faire :

– monter des mailles : cliquer ici
– faire une maille endroit : cliquer ici
– changer de pelote (peut-être, on sait jamais) : cliquer ici
– rabattre les mailles : cliquer ici

Quand je disais que c’était hyper simple 😉

Allez, GO!

TUTO TRICOT DU BANDEAU AU POINT MOUSSE

Monter 18 mailles. Tricoter au point mousse (c’est à dire, tout à l’endroit!) pendant 45 cms.
Rabattre les mailles. On se retrouve avec un grand rectangle.
Maintenant, on va créer une fronce sur le bandeau.
Pour cela, poser le bandeau à plat, endroit face à vous. Avec un mètre ruban, trouver le milieu du bandeau (à 22,5 cm) et pincer le centre (photo 1). Ramener le bord du haut (photo 2) et le bord du bas (photo 3) contre la fronce que vous avez en main.

Retourner le bandeau, et avec une aiguille à laine, coudre la fronce (photo 4). A l’arrière, votre fronce doit ressembler à la photo 5. N’hésitez pas à coudre « généreusement » pour éviter les mauvaises surprises)

Maintenant, poser les deux bords latéraux endroit contre endroit, puis coudre pour fermer le bandeau. Rentrer les fils, retourner l’ouvrage, et voilà!

IMG_5830

Si la fronce ne vous plaît pas, il y a aussi d’autres possibilités… Vous pouvez vriller le bandeau (une ou même deux fois) avant de le coudre bord à bord. Vous pouvez aussi faire un noeud au bandeau une fois terminé avant de le coudre, ou bien tout simplement enrouler très fermement de la laine autour de la couture pour faire un effet serré autre que la fronce, comme sur cette jolie photo d’Emilie du blog MaidenVersusCaudalie

Bandeau laine headband Emilie

Maintenant, passons aux mitaines.

TUTO TRICOT DES MITAINES AU POINT MOUSSE

Monter 28 mailles. Tricoter au point mousse (toujours, tout à l’endroit!) pendant 16 cms. Rabattre les mailles. Maintenant, on va passer à la couture, c’est toujours pas compliqué.

Plier le rectangle tricoté, endroit contre endroit, de façon à faire se rejoindre votre rang de montage et votre dernier rang de rabat des mailles. Avec une aiguille à laine, coudre les deux bords comme indiqué sur la photo : coudre 8cms en bas, pour le poignet, laisser 5cms de libre pour le pouce, et fermer les 4 derniers centimètres pour le haut de la main.

Rentrer les fils, retourner l’ouvrage, et recommencer une seconde fois!
Vous avez la paire!

IMG_5835

C’est tout! Alors, vous vous lancez? Je vous propose deux façons de participer au défi :

▪  par mail, en m’envoyant vos photos à flimbouille@gmail.com
▪  sur Instagram en utilisant le hashtag #DéfiTricotFlimbouille

Bien entendu, vos photos peuvent vous montrer en train de tricoter, votre encours, votre laine, etc, comme montrer le résultat final 🙂
Amusez-vous bien, et n’hésitez surtout pas si vous avez besoin d’un coup de main!

Bisous bisous!

laisser un commentaire

Publié dans Do It Yourself, mes créations, tricot | Tagué , , , , , , , | 68 commentaires

DIY – Tuto tricot du snood « double tour » au point de riz (spécial débutantes)

JOYEUX NOËL! ❤

tumblr_mfjdq2Sz7K1rjxfbno1_r1_500

J’espère que vous n’avez pas trop abusé du foie gras et des petits toasts aux oeufs de lump 🙂

Je me transforme aujourd’hui en mini Mère Noël et m’en viens vous livrer un tout petit cadeau de Noël : un nouveau tuto tricot pour les débutantes!
Vous me connaissez, je pense que je n’aurai jamais assez de snoods et d’écharpes, quoi donc de plus normal, après le tuto du trendy châle aux jolies bordures, et celui du snood de printemps au point de petite clôture, je vous présente :

LE TUTO DU SNOOD « DOUBLE TOUR » AU POINT DE RIZ

J’ai tricoté ce joli snood à deux reprises pour Noël, la première fois, en coloris myrtille pour ma belle collègue Hélène (j’étais son Père Noël secret au boulot, même si elle a vite compris qui était cachée derrière son cadeau!). Puis une seconde fois, en coloris framboise pour ma maman, et maintenant en coloris grenat, pour offrir ou pour le garder, je ne sais pas encore 😛
C’est hyper simple, et c’est accessible aux plus débutantes, puisqu’il suffit de connaître les bases du tricot… Pour vous aider, je vous récapitule ce qu’il faut savoir faire pour faire ce snood, et je vous guide vers les vidéos magiques de KnitSpirit qui explique tout ça magnifiquement bien.

À partir de là, on va se tutoyer, hein, c’est plus facile 😉
Pour faire ce snood, qui se tricote en double (c’est à dire avec deux fils en même temps),

  • TU DOIS SAVOIR :
    – monter des mailles : clique ici
    – faire une maille glissée (qu’on appelle aussi « maille lisière » quand elle est faite au début du rang) : clique ici
    – faire une maille endroit : clique ici
    – faire une maille envers : clique ici
    – changer de pelote : clique ici
    – rabattre les mailles : clique ici
  • TU AS BESOIN DE :
    – 4 pelotes de laine Phil Harmony de chez Phildar, ou bien tout autre laine qui se tricote avec des aiguilles n°5 (ou, si tu n’aimes pas tricoter en double, il te faut une laine qui se tricote avec des aiguilles n°10, ça marche aussi)
    – des aiguilles à tricoter n°10
    – une aiguille à laine

Allez, c’est parti. Prend tes deux premières pelotes et monte 17 mailles avec les deux fils. Tes mailles vont être composées de 2 fils, alors pas de soucis, ça ressemble à ça :

maille double copie

Quand tu vas les tricoter, tu prendras tes deux fils qui composent une seule et même maille, comme ça :

Tricote ensuite au point de riz. Le but de ce point est de « contrarier » les mailles, c’est à dire de tricoter une mailles envers puis une maille endroit, ainsi de suite jusqu’à la fin du rang, et ensuite, sur le rang suivant, de tricoter une maille endroit au dessus d’une maille envers, puis une maille envers au dessus d’une maille endroit. Tu me suis?

Ça donne cet effet de petite boule de laine qui ressortent, comme une sorte de damier :

point mousse

Alors, comme on a monté un nombre de mailles impair, ça va être facile, ton rang va être le même, tout le temps :

1 maille lisière *1 maille endroit, 1 maille envers*, répète de * à * jusqu’à la fin du rang

En toute logique, si tu tombes bien, tu finiras toujours ton rang par une maille envers. Et ensuite, au rang suivant, tu recommences, exactement pareil… Il va te falloir tricoter tes 4 pelotes comme ça, jusqu’à obtenir une bande de 1,20m de long (plus ou moins, tu peux tricoter un peu plus si tu veux)
Une fois que tu as la longueur désirée, tu rabats tes mailles. Tu prends ensuite ton aiguille à laine et tu couds tes deux petits bords ensemble. Tu rentres tes fils, et hop! Le tour est joué!

Te voilà avec un joli snood que tu vas pouvoir enrouler deux fois autour de ton cou pour un max de douceur et de chaleur.
Comme d’hab, ma mini n’a pas résisté à l’envie de poser pour l’occasion. Je suis ravie, elle le fait tellement mieux que moi 😉

andréa copie

Maintenant, cale toi bien au chaud, allume une jolie bougie parfumée, et continue à profiter de Noël, en faisant quelques petits sablés par exemple 😉 La recette est !

Bisous!

snood roulé

laisser un commentaire

Publié dans Do It Yourself, tricot | Tagué , , , , , , , , , , | 44 commentaires